Le projet

Le projet exposé ici est un concept applicable a toute les petites lignes ferroviaires abandonnées ou en voie d’abandons. 

Il se concentre sur la ligne de Figeac à Cahors parce que c’est pour nous l’exemple parfait d’une ligne qui pourrait renaitre, avec des acteurs motivées et un contexte connus.

Ce projet est ambitieux. Mais il vise, par son biais, à créer une alternative ferroviaire en zone rurale et ultra-rurale à la voiture. Il se compose d’une dimension environnementale mais aussi sociale et d’égalité d’accès.

Pourquoi c’est le bon moment ? Car aujourd’hui, on sait que le train est le transport en commun le plus écologique disponible, mais aussi le plus attractif. C’est aussi le bon moment car la loi a évolué et permet de développer ce modèle.

Alors ? C’est parti pour la découverte du modèle de transport en commun rural de demain ?